• Une enfant innocente

    © Stephen Cefalo, 2013

    Une enfant qui a subi une vie très difficile et qui, bien sûr, n'y est pour rien. Malheureusement, elle ne peut comprendre ce que lui arrive. Elle a trois enfants, à son âge c'est énorme. Mais elle vit de beaucoup d'espoirs, car elle pense à ce que sera bientôt sa famille. Elle pourra tout partager avec eux et leur parler de tout. Elle imagine que l'aîné deviendra son frère. La plus grande des filles sera sa sœur et la plus jeune sera sa petite sœur par la suite. Son souhait le plus cher est de pouvoir tout faire pour eux et que plus tard ils ne se séparent jamais. 

    Elle n'est pas très souriante car elle ne sait pas bien à quoi sourire, mais quand elle voit ses enfants en train de jouer ou de rire, ça lui donne le sourire à elle aussi. Sa propre enfance lui a appris que la présence d'une mère est très importante pour ceux qu'elle a mis au monde. Elle sait que sa vie a été ratée du fait de n'avoir pas vécu avec sa mère. C'est si difficile à supporter. Dès le premier jour à la maternité, voyant son fils qui venait juste de naître, elle a commencé à lui sourire en regardant ses yeux, et ses mains, et sa bouche. Elle s'est mise à pleurer car elle se demandait si sa maman à elle avait vécu cela de la même façon. Ce qui doit arriver, arrivera, mais elle ne s'éloignera jamais de son fils, même si le père les quitte, elle gardera toujours son fils, il est trop important pour elle. 

    Aujourd'hui, elle commence à se dire : « Je ne suis plus toute jeune puisque je suis déjà mère. » Mère trois fois, et bientôt quatre. Certains jeunes de son âge ne pensent qu'aux études alors qu'elle est mère au foyer. Mais comment et pourquoi une mère pourrait abandonner son enfant ? Est-ce à cause de son père ou de sa jeunesse qu'on abandonne son enfant ? Sans avoir une réponse de sa part, je continue à m'interroger. Est-ce bien vrai qu’on peut oublier son enfant si facilement ou qu'on peut faire semblant, faire comme si on n'avait pas mal ? Elle se pose des questions, se demande si sa mère pense comme elle ou au contraire pas du tout.

    Sitti

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    bh
    Lundi 9 Mars 2015 à 13:01

    Le pessimisme est l'hommage fait à la dureté de la réalité



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :